Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Quelle heure ?

 

Recherche

Soutiens

Le statut de directeur d'école dans les projets présidentiels de 2012

 

Certains candidats ou partis évoquent le statut de l'école et de son directeur.

Qu'en disent-ils ?

 

Marine Le Pen
UMP
UMP & PS

Philippe Poutou 

 

La synthèse et les résultats de la consultation IFOP - GDID sont disponibles sur le site de l'Ifop à l'adresse suivante (cliquer sur le panneau ci-dessous) :

 

 

  Inscrivez-vous sans tarder à la "newsletter" des "directeurs en lutte"pour recevoir les dernières infos. 

Il suffit d'entrer votre adresse mail dans le cadre de gauche.

31 mai 2007 4 31 /05 /mai /2007 13:48

Les discours sur la carte scolaire sont parfois ténébreux. Sur France 2, X. Darcos a annoncé que les boursiers pourraient choisir un autre établissement que celui où ils sont affectés en autorisant les familles à faire leurs demandes avant d'indiquer que les établissements ont déjà préparé leur rentrée ce qui fait que les boursiers "n'auront pas forcément l'occasion d'être accueillis".

Embarras également à la Peep qui publie des "propositions". L'association de parents d'élèves ne prend pas position contre la carte scolaire. Elle estime que "lorsque les familles trouveront à proximité de leur domicile des établissements à la mesure de leurs attentes pour la grande majorité des élèves, les transferts de secteurs devraient disparaître d’eux-mêmes". Concrètement elle propose de fermer les établissements ghettos et d'en répartir les élèves dans les collèges environnants. "Ainsi pourra-t-on tendre vers une insertion d’une « petite » part de mixité dans la majorité des collèges avoisinants".

La Peep utilise aussi l'argument généreux de la mixité sociale pour obtenir le rétablissement des classes de niveau, c'est-à-dire pour instaurer la ségrégation sociale à l'intérieur des établissements. "Il faut permettre à chaque établissement d’offrir, à chaque élève, l’enseignement qu’il est en droit, ainsi que sa famille, d’attendre. Pour cela, ne faudrait-il pas revoir l’idée généreuse des années 70-80 de la totale hétérogénéité des classes en terme de niveau ? Certains collèges de quartiers moins réputés ont su garder leur population scolaire en osant proposer des classes « à profil »".

 

Retour

Partager cet article

Repost 0
Published by Les directeurs en lutte - dans Propositions du Ministère
commenter cet article

commentaires

Louise 31/05/2007 15:09

On ne doit pas jouer avec le feu, quand on est petit...

Gérald 31/05/2007 14:06

Je crois que Nicolas Sarkozy n'a pas réalisé où il mettait les pieds en proposant cette modification de la carte scolaire. Il va peut-être le regretter.

Frédérique J. 31/05/2007 13:58

Quel sac de noeuds ! On a l'impression que l'Education nationale est en train de plonger dans les profondeurs chaque jour un peu plus...