Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Quelle heure ?

 

Recherche

Soutiens

Le statut de directeur d'école dans les projets présidentiels de 2012

 

Certains candidats ou partis évoquent le statut de l'école et de son directeur.

Qu'en disent-ils ?

 

Marine Le Pen
UMP
UMP & PS

Philippe Poutou 

 

La synthèse et les résultats de la consultation IFOP - GDID sont disponibles sur le site de l'Ifop à l'adresse suivante (cliquer sur le panneau ci-dessous) :

 

 

  Inscrivez-vous sans tarder à la "newsletter" des "directeurs en lutte"pour recevoir les dernières infos. 

Il suffit d'entrer votre adresse mail dans le cadre de gauche.

24 août 2007 5 24 /08 /août /2007 14:32

Le Haut Conseil de l’Education, organisme consultatif, a été institué par l’article 14 de la loi d’orientation et de programme pour l’avenir de l’école du 23 avril 2005. A la demande du ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, il émet des avis et peut formuler des propositions sur la pédagogie, les programmes, l’organisation, les résultats du système éducatif et la formation des enseignants.

Il remet au Président de la République un bilan annuel, rendu public, des résultats du système éducatif ainsi que des expérimentations menées sur le terrain. A cette fin, le Haut Conseil de l’Education est assisté d’un comité consultatif composé de personnalités qualifiées choisies parmi des représentants des organisations syndicales, professionnelles, de parents d’élèves, d’élèves, des associations et toutes autres personnes ayant une activité dans les domaines qui sont de sa compétence. 

 

Le Haut Conseil de l‘Education compte neuf membres, désignés pour six ans par les plus hautes autorités de l'État :
- trois personnalités désignées par le Président de la République,
- deux personnalités désignées par le Président de l'Assemblée nationale,
- deux personnalités désignées par le Président du Sénat,
- deux personnalités désignées par le Président du Conseil économique et social. 

Ces personnalités sont désignées en dehors des membres de ces assemblées. Le président du Haut Conseil est désigné par le Président de la République parmi ses membres.

 

Les membres

désignés par le Président de la République

  • Bruno Racine, président de la Bibliothèque nationale de France
  • Valérie Hannin, professeure agrégée, directrice de la rédaction de la revue L'Histoire, administratrice du festival "Histoire et Cinéma" de Pessac, et membre du conseil scientifique des "Rendez-vous de l'Histoire" de Blois.
  • Antoine Compagnon, professeur au Collège de France, professeur de littérature française et comparée à l'Université Columbia (New York)   

désignés par le Président du Sénat

  • Alain Bouvier, professeur des Universités de Poitiers et de Sherbrooke et ancien recteur
  • Marie-Thérèse Geffroy, directrice de l'Agence nationale de lutte contre l'illettrisme (A.N.L.C.I.)

désignés par le Président de l'Assemblée nationale

  • Jean-Pierre Foucher, professeur des universités
  • ?? Membre démissionnaire non remplacé

désignés par le Président du Conseil Economique et social

  • Christian Forestier, inspecteur général de l'éducation nationale, président du conseil d'administration du Centre d'études et de recherches sur les qualifications (CEREQ)
  • Michel Pébereau, président de banque, président du conseil de direction de l'Institut d'études politiques de Paris, Inspecteur général des Finances honoraire.

 

Rapports

Le Haut Conseil de l'éducation remet chaque année au Président de la République un bilan des résultats obtenus par le système éducatif. Ce bilan est transmis au Parlement (Art.L.230-3).

Le Haut Conseil de l'éducation établit également chaque année un bilan des expérimentations menées en application de l'article L 401-1.

 

Retour à la page d'accueil

Partager cet article

Repost 0
Published by Les directeurs en lutte - dans directeurs en lutte
commenter cet article

commentaires

Elem_IA_Beaudelaire 24/08/2007 16:24

On nous annonce 25 % d'une classe d'âge en difficulté ou grande difficulté à l'entrée au collège. Dans le même temps, on bat record sur record au baccalauréat.
Ces mêmes élèves seraient-ils touchés par la grâce au collège puis au lycée ?