Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Quelle heure ?

 

Recherche

Soutiens

Le statut de directeur d'école dans les projets présidentiels de 2012

 

Certains candidats ou partis évoquent le statut de l'école et de son directeur.

Qu'en disent-ils ?

 

Marine Le Pen
UMP
UMP & PS

Philippe Poutou 

 

La synthèse et les résultats de la consultation IFOP - GDID sont disponibles sur le site de l'Ifop à l'adresse suivante (cliquer sur le panneau ci-dessous) :

 

 

  Inscrivez-vous sans tarder à la "newsletter" des "directeurs en lutte"pour recevoir les dernières infos. 

Il suffit d'entrer votre adresse mail dans le cadre de gauche.

8 janvier 2007 1 08 /01 /janvier /2007 15:57

Depuis la signature du protocole, les "directeurs en lutte" ont multiplié les campagnes d'informations auprès des médias, des élus et récemment les candidats à la présidentielle Ségolène Royal et Nicolas Sarkozy.

Smiley victoire 59884.gif

 

 

Le 14 décembre 2006, nous avions publié une première liste de 25 députés ayant posé une question écrite au ministre de l'Education nationale à la date du 12 décembre.

Depuis cette date, 5 nouveaux parlementaires ont interrogé le ministre sur la question du statut des directeurs. Nous les ajoutons en tête de liste (en bleu).

  

M. Perrut Bernard  -  UMP  -  Rhône  -  26/12/06

M. Perruchot Nicolas  -  UDF  -  Loir-et-Cher  -  26/12/06

Mme Darciaux Claude  -  PS  -  Côte-d'Or  -  19/12/06

M. Masse Christophe  -  PS  -  Bouches-du-Rhône  -  19/12/06

M. Birraux Claude  -  UMP  -  Haute Savoie  -  19/12/06

M. Charroppin Jean  -  UMP - Jura  -  12/12/06

M. Thomas Jean-Claude  -  UMP - Marne  -  12/12/06

M. Roy Patrick  -  PS  -  Nord  -  12/12/06

M. Raoult Eric  -  UMP - Seine-Saint-Denis  -  12/12/06

Mme Briot Maryvonne  -  UMP - Haute-Saône  -  28/11/06

M. Mesquida Kléber  -  PS  -  Hérault  -  28/11/06

M. Lecou Robert  -  UMP - Hérault  -  21/1106

M. Vanneste Christian  -  UMP - Nord  -  21/11/06

M. Remiller Jacques  -  UMP  -  Isère  -  21/11/06

M. Glavany Jean  -  PS  -  Hautes Pyrénées  -  07/11/06

M. Abelin Jean-Pierre  -  UDF  -  Vienne  -  03/10/06

M. Bono Maxime  -  PS  -  Charente-Maritime  -  26/09/06

M. Merville Denis  -  UMP  -  Seine-Maritime  -  19/09/06

M. Boisserie Daniel  -  PS  -  Haute-Vienne  -  12/09/06

M. Schreiner Bernard  -  UMP  -  Bas-Rhin  -  22/08/06

M. Bocquet Alain  -  PC  -  Nord  -  15/08/06

M. Viollet Jean-Claude  -  PS  -  Charente  -  15/08/06

Mme Adam Patricia  -  PS  -  Finistère  -  01/08/06

M. Kucheida Jean-Pierre  -  PS  -  Pas-de-Calais  -  25/07/06

M. Vachet Léon  -  UMP  -  Bouches-du-Rhône  -  11/07/06

M. Paul Christian  -  PS  -  Nièvre  -  11/07/06

Mme Tanguy Hélène  -  UMP  -  Finistère  -  04/07/06

M. Mourrut Etienne  -  UMP  -  Gard  -  27/06/06

Mme Pons Josette  -  UMP  -  Var  -  27/06/06

M. Victoria René-Paul  -  UMP  -  Réunion  -  20/06/06

 

Exemple : Lettre de M. Christophe Masse - PS - Bouches-du-Rhône

"M. Christophe Masse appelle l'attention de M. le ministre de l'Education nationale sur la situation des directeurs d'école. En effet, depuis plusieurs années, les mouvements de grève administrative des directeurs d'école témoignent d'un désarroi dans ce métier du service public de l'éducation nationale. Ainsi qu'ils l'expriment, les directeurs d'école souffrent d'un manque de reconnaissance et de moyens d'exercer leur fonction dans des conditions efficaces, alors même qu'ils sont de plus en plus sollicités au quotidien pour gérer de nouvelles tâches. Le dernier accord signé par un seul syndicat d'enseignants avec le ministère n'a pas emporté la conviction de ceux qui, sur le terrain, se sentent méprisés par l'Etat. Les directeurs d'école souhaitent la création d'un statut non hiérarchique de la direction d'école venant reconnaître le métier de directeur d'école et définissant de manière claire et limitative leurs tâches et leurs responsabilités. Ils demandent la création d'un statut d'établissement garantissant une parité de moyens entre les écoles. Il lui demande donc quelles suites il compte donner à ces revendications en termes de moyens afin de permettre aux directeurs de retrouver pleinement la place qui est la leur au sein de l'école de la République".

    

A noter une nouvelle question écrite de M. Kléber Mesquida - PS - Hérault - le 19/12/06 concernant la procédure de retrait sur salaire pour service non fait :

 

"M. Kléber Mesquida souhaite attirer l'attention de M. le ministre de l'Education nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche, sur l'ordre donné aux inspecteurs d'académie d'engager la procédure de retrait sur salaire contre les directrices et directeurs qui bloquent l'enquête 19 dans le cadre de la poursuite de la grève administrative. Cette retenue interviendrait sur la paie de fin janvier et correspondrait à 1/30ème du salaire. Cent quatre-vingt-huit directeurs et directrices sont ainsi considérés comme grévistes sans tenir compte du fait qu'ils sont présents tous les jours à leur poste et qu'ils assument l'ensemble de leurs tâches d'enseignement ainsi que leurs activités administratives. La grève administrative perdure depuis sept ans, la réponse aux légitimes revendications des personnels par des sanctions financières semble peu adaptée à une profession qui s'investit avec courage et ténacité dans ses missions. Il s'interroge sur cette disposition qui semble porter une atteinte grave à l'exercice du droit syndical et marque une dérive autoritaire dans la gestion des conflits du travail. Aussi, il lui demande quelles mesures il compte mettre en place pour effectuer le retrait immédiat de ces sanctions et pour reprendre les négociations dans un climat serein".

 

Nous le voyons, nos positions commencent à être entendues. Nos luttes ne sont pas vaines. Certes, tout ne va pas aussi vite que nous le souhaiterions. Cependant, l'action ne peut que porter ses fruits.

En ce qui nous concerne, nous continuerons inlassablement notre lutte pour une juste reconnaissance de notre métier. Nous invitons tous nos collègues (qui ne l'ont pas encore fait) à écrire aux parlementaires de leur département. N'oublions pas qu'en juin 2007 se déroulent les élections législatives. Le moment est venu de nous faire entendre.

En quelques minutes, chacun d'entre nous peut alerter son député. Dans le message d'accueil de ce blog, figurent tous les éléments nécessaires : le moyen de trouver rapidement l'adresse de son député ainsi qu'un courrier type (à copier et coller).

  

Ne négligeons pas non plus les courriers aux principaux candidats à la présidentielle : adresses et courriers dans le message d'accueil également.

Retour

Partager cet article

Repost 0
Published by Les directeurs en lutte - dans Position des élus
commenter cet article

commentaires

Jean-Marie Arthuis 09/01/2007 11:01

J'étais plutôt sceptique sur votre initiative d'écrire aux députés. Je l'ai fait sans trop y croire. J'ai obtenu une réponse assez sympathique, passe-partout si l'on peut dire. Je ne m'attendais pas à ce tant de députés relaient notre problème jusqu'au ministre. Certes, 30 sur 577, pas de quoi sauter de joie mais quand même... Je constate que les réactions sont de tous les partis (PS, PC, UDF et UMP). C'est bien pour notre cause.