Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Quelle heure ?

 

Recherche

Soutiens

Le statut de directeur d'école dans les projets présidentiels de 2012

 

Certains candidats ou partis évoquent le statut de l'école et de son directeur.

Qu'en disent-ils ?

 

Marine Le Pen
UMP
UMP & PS

Philippe Poutou 

 

La synthèse et les résultats de la consultation IFOP - GDID sont disponibles sur le site de l'Ifop à l'adresse suivante (cliquer sur le panneau ci-dessous) :

 

 

  Inscrivez-vous sans tarder à la "newsletter" des "directeurs en lutte"pour recevoir les dernières infos. 

Il suffit d'entrer votre adresse mail dans le cadre de gauche.

14 juin 2006 3 14 /06 /juin /2006 18:36

Dans ces colonnes, nous l'avons souvent écrit : le protocole aura des incidences néfastes pour un grand nombre de collègues directeurs. En voici quelques-unes, parmi d'autres...

Les délégués du SNUipp 59 et 62 font le compte rendu de leur entretien avec le directeur de l'IUFM Nord /Pas-de-Calais.

Les affectations des PE2 seront effectuées fin août par l'IA puis par l'IUFM. Les PE2 seront placés d'abord en fonction des cycles puis en fonction de la zone géographique.

Décharges direction 4 classes et plus :

Le mardi (cycle 1), le jeudi (cycle 3), le vendredi (cycle 2).

Conséquences pour les directeurs :

Pas de décharge durant les 2 stages R3. Plus de roulement sur le samedi. Le jour de décharge imposé.

Le quart temps se réduira donc à 2/9. Ceci risque de concerner également les écoles de 4 à 8 classes.

Conséquences pour les PE2 :

2 semaines de cours en plus dans l'année, pendant les vacances de Toussaint (1 semaine) et celles de février (1 semaine). 

Tout cela n'était-il pas prévisible ? Tout cela n'est-il pas annonciateur d'autres "dégats collatéraux" ? Comment le SE-Unsa a-t-il pu tomber dans un tel traquenard ? Ne l'a-t-il pas cherché, délibérément, pour mettre un terme à ce conflit dont il craignait qu'il ne débouche sur un statut ? N'était-ce pas d'ailleurs le même calcul qu'avait fait le SNUipp avant de se rétracter face à la montée du mécontentement ?

Retour

Partager cet article

Repost 0
Published by Les directeurs en lutte - dans directeurs en lutte
commenter cet article

commentaires

binoflo 21/06/2006 22:48

Bonsoir,
Deux remarques au sujet de votre commentaire :
"Il est facile de reprendre..."
C'est l'essence même de l\\\'analyse et du commentaire que de s'appuyer sur les déclarations ou les décisions des acteurs de la vie politique, sociale ou culturelle...  A moins de parler dans le vide...
N'est-ce pas ce que fait le journaliste digne de ce nom lorsqu'il reprend une dépêche, un communiqué, un discours, une déclaration ?
N'est-ce pas ce que fait le responsable politique (ou syndical) à longueur de temps et de colonnes ?
"...mais mentir..."
Nous n'aurons pas l'outrecuidance de vous rappeler les déclarations de "responsables" nationaux du SNUipp dès la présentation du protocole...
Nous ne pouvons que vous conseiller de relire les critiques acerbes de nombreuses sections départementales à l'encontre du conseil national, visant ses déclarations aux médias et sa pseudo consultation...
Critiques qui ont conduit la direction du SNuipp à un silence éloquent avant de se ranger à l'avis général de la profession.
Laurent
 

Favril 19/06/2006 12:19

Il est facile de reprendre des informations donner par les syndicats pour alimenter son site.
Comment affirmer que le SNUipp se soit rétracté quand la décision de ne pas signer le protocole a été voté à l'unanimité lors de son conseil national où tous les départements étaient présents.
Copier c'est pas bien, mais mentir...