Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Quelle heure ?

 

Recherche

Soutiens

Le statut de directeur d'école dans les projets présidentiels de 2012

 

Certains candidats ou partis évoquent le statut de l'école et de son directeur.

Qu'en disent-ils ?

 

Marine Le Pen
UMP
UMP & PS

Philippe Poutou 

 

La synthèse et les résultats de la consultation IFOP - GDID sont disponibles sur le site de l'Ifop à l'adresse suivante (cliquer sur le panneau ci-dessous) :

 

 

  Inscrivez-vous sans tarder à la "newsletter" des "directeurs en lutte"pour recevoir les dernières infos. 

Il suffit d'entrer votre adresse mail dans le cadre de gauche.

10 mai 2006 3 10 /05 /mai /2006 22:13

Voici un petit comparatif de ce qu'obtiennent les syndicats pour leurs directeurs respectifs...

Ecoles privées

Les directeurs d'écoles privées ont le statut de chef d'établissement... Quelle horreur ! Il paraît que c'est le bâgne pour leurs adjoints...

Les négociations viennent de se terminer entre les OGEC (Organismes de Gestion) et les syndicats de directeurs.
Les points d'indice ont été multipliés par 2 à tous les niveaux !
15 classes - décharge totale - 80 points d'indice (nous en avons 40 pour une école de plus de 10 classes),160 points au 1er sept 2006, 170 en 2007 et 180 points d'indice en 2008 !

Lire grille indiciaire

Ecoles publiques

Les directeurs n'ont pas de statut... Quel bonheur ! Leurs adjoints viennent en chantant chaque jour à l'école...

Les négociations viennent de se terminer entre les "syndicats majoritaires" et le ministère...

Les points d'indice ? Ah, c'est vrai... On n'y a pas pensé...

On a quand même obtenu des "avancées" :

un timbre en plus par jour... 

Un EVS à former... Un PE2 dans les écoles à 4 classes... (à former aussi..?) et un beau livre de chevet au nom flatteur : "vade mecum"... Rien de tel pour s'endormir...

Vous ne comprenez pas pourquoi cette différence de traitement ? Nous non plus ! Peut-être que les directeurs d'écoles publiques ne le méritent pas... 

N.B. Les syndicats du privé ne sont ni le SE-Unsa, ni le SNUipp, ni le Sgen-Cfdt, ni le Snudi-FO... 

Il se peut que ceci explique cela... Allez savoir...

Retour

Partager cet article

Repost 0
Published by Les directeurs en lutte - dans directeurs en lutte
commenter cet article

commentaires

gatti 12/05/2006 22:12

Erreur, le syndicat majoritaire est la Fédération CFDT de l'enseignement privé...Il ne faut pas aller loin pour avancer plus et mieux !

pascal 12/05/2006 07:41

excedentaide en poste de PE2 , l'inspection académique du nord étant le quart de décharge...... elle aurait pu l'étendre aux écoles de 3 classes mais préférerait l'étendre aux écoles de 5 et 6 classes .... cela lui permets de récupérer des postes (au détriment des décharges !!!) ; quelle régression !!!! encore des postes qui vont bientôt être supprimés !
Lu sur le site du SNU-IPP nord
Et bien, c'est encore pire : en CAPD, ce jeudi 10 mai,  en réponse à une question des élus SE sur les bienfaitsde l'application du protocole dans notre département,c'est resplendissant de contentement  que l'Inspecteur d'Académie a annoncé qu'il étendait cette mesureaux écoles de 5 et 6 classes, ce qui lui permettait de récupérer environ 70 à 80 postes qu'il verserait dans le contingent brigade...(mais le ministère et les responsables financiers accepteront-ils longtempsque des postes "en surnombre" restent dans l'escarcelle du département ?)
Pour l'anecdote, le protocole n'est pas encore signé, les décrest ne sontdonc pas encore parus, mais c'est qu'on est prévoyant, à l'IA et au SE...
Des PE non formés, un jour par semaine dans plus de 570 écoles ?quel progrès et pour la formation initiale et pour les écoles !Et quel progrès pour la formation continue des collègues qui pourront toujours demander un stage de 3 semaines, ça ne mange pas de pain !Un petit coucou aux maîtres formateurs dont une partie sera inoccupée,mais les IUFM ont-elles encore un avenir ?Ces même PE auront également 2 stages de 3 semaines dans l'année,il faudra donc que les directeurs concernés acceptent de cumuler plusieurs jours de déchargeet qu'ils soient dans leur classe à plein temps durant 2 x 3 semaines.Il faudra bien évidemment que cela soit harmonisé pour que les PE2 puissent être regroupés en même temps dans leur classe... Quel progrès pour la direction d'école ! quelle liberté laissée aux collègues !Il faudra bien les former, ces PE2 ! Du travail supplémentaire pour les directeurs et directrices ?Et si oui, quand, sur quel temps ? Avant, pendant, après la formation que les mêmes collègueschargés de direction devront bien fournir aux précieux EVS que le protocole nous octroie ?Parce qu'il faudra bien leur apprendre le métier, à ces EVS !Surtout que la précarité qui caractérise ces "postes" est très motivante :radiés de l'ANPE et des ASSEDIC pour un salaire de misère : 1/2 SMIC environ !
Plus que jamais, la grève administrative doit être poursuivie.

Christophe 11/05/2006 21:37

Bon alors, ça y est, c'est signé...
J'avoue que ça pique un peu au niveau anal ! Aie !
Bon je fais quoi avec ma grève administrative, je la continue ou je dois l'arrêter parce-qu'une poignée de déchargés syndicaux a baissé son froc.
Et dire que j'étais confiant ! Naïf je suis, naïf je resterai.
Et si ça se trouve, les syndicats du privé, en plus de baisser leur froc, p'têtre qu'ils sucent eux ! c'est pour ça qu'ils ont plus...
Désolé pour ma vulgarité, mais je n'aime pas devoir aller bosser en marchant les jambes écartées.
Chris