Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Quelle heure ?

 

Recherche

Soutiens

Le statut de directeur d'école dans les projets présidentiels de 2012

 

Certains candidats ou partis évoquent le statut de l'école et de son directeur.

Qu'en disent-ils ?

 

Marine Le Pen
UMP
UMP & PS

Philippe Poutou 

 

La synthèse et les résultats de la consultation IFOP - GDID sont disponibles sur le site de l'Ifop à l'adresse suivante (cliquer sur le panneau ci-dessous) :

 

 

  Inscrivez-vous sans tarder à la "newsletter" des "directeurs en lutte"pour recevoir les dernières infos. 

Il suffit d'entrer votre adresse mail dans le cadre de gauche.

4 mai 2006 4 04 /05 /mai /2006 22:30

A lire les diverses réactions syndicales qui se répandent ces jours-ci, on peine à trouver leur ligne de conduite.

Le Sgen-CFDT "reconnaît - et c'est une première à l'Education nationale - le principe d'une assistance au directeur d'école pour l'aider dans l'accomplissement de ses tâches." Et il ajoute que "l'assistance accordée à toutes les écoles par des EVS" est une proposition qui n'est pas acceptable...

Que souhaite donc le Sgen-CFDT ? Une secrétaire à temps complet et naturellement ayant reçu une formation solide ? Doux rêve ! Si le Sgen-CFDT écoutait un tant soit peu les directeurs, il saurait que ce n'est pas cela qu'ils réclament. La solution est tellement plus simple : libérer le directeur de ses charges d'enseignement. Sa seule compétence suffit.

"Jusqu'au bout le Sgen-CFDT a proposé des modifications tendant à améliorer ce protocole. En vain." Ah bon ? quelles propositions ? Quand ? Lors de quelles négociations ? Pourquoi ne pas l'avoir exprimé plus tôt ?

"Le Sgen continuera de mettre en avant son projet concernant l'amélioration du fonctionnement et de direction des écoles." A fréquenter les palais de la République, le Sgen-CFDT possède déjà des bases solides de "langue de bois"...

Le SNUipp Nord incite les enseignants à répondre à la consultation du SNUipp. "Nous vous rappelons que, quelles que soient vos réponses aux premières questions posées, le SNUipp FSU Nord vous appelle à répondre par la négative à la question de la signature en l'état du protocole par les organisations syndicales."

Autrement dit, il ne servait à rien de poser les premières questions. La dernière suffisait, si l'on comprend bien... Curieuse consultation...

Permettez-nous, chers collègues du SNuipp, de vous faire la proposition suivante : oublions cette pseudo-consultation. Recommençons-la avec les questions essentielles. Les directeurs sont tellement mobilisés que quelques jours suffiront pour obtenir leurs réponses. 

Demandez-leur ce qu'ils pensent de la fameuse augmentation, du régime des décharges et n'oubliez pas de leur poser la question du statut sans lequel il n'y aura jamais de réelle reconnaissance sonnante et trébuchante... Le souhaitent-ils, oui ou non ?

Allez ! Chiche... messieurs du SNUipp. 

 

Pour le SE-Unsa, certes le protocole n'est pas mirobolant mais il contient des avancées bonnes à "engranger"... On se demande encore lesquelles !

La revalorisation de l'ISS ? A peine de quoi s'acheter un timbre par jour !

Les 1/4 décharges pour les écoles à 4 classes ? Dommage que ce ne soit pas assuré pour l'ensemble de l'année et pour tous les collègues qui peuvent y prétendre...

L'aide par les EVS ? Beau cadeau empoisonné qui ne servira qu'à remplacer le CPE !

Naturellement, le SE-Unsa s'engage à continuer à réclamer d'autres améliorations... On l'espère bien ! Qu'il ne s'arrête surtout pas en si bon chemin...

Un grain de sable dans son raisonnement : la grève administrative devra s'arrêter. Cet engagement, le SE-Unsa le prend en signant le protocole. Au rythme où l'on obtient ces "avancées", combien d'années faudra-t-il, sans la grève, pour rendre enfin le métier attractif ? Combien d'années encore avec près de 5 000 écoles sans directeur ? Pour l'école privée, c'est pain béni...

On ne peut qu'être admiratifs devant ces grands stratèges du Sgen-CFDT, du SE-Unsaet du SNUipp... Mais où trouvent-ils donc toutes ces idées plus lumineuses les unes que les autres ? 

 

Le commun des directeurs ne peut pas comprendre... Il faut avoir fait l'école supérieure de la stratégie syndicale ! Mais, l'essentiel est qu'ils se dévouent pour notre plus grand bien... Les directeurs vous en seront reconnaissants, messieurs...

Retour

Partager cet article

Repost 0
Published by Les directeurs en lutte - dans Position des syndicats
commenter cet article

commentaires

Pascal 06/05/2006 22:01

le premier mouvement vient d'avoir lieu dans le Nord ; souvent, les syndicats s'empressent de nous communiquer le nombre de directions restées vacantes. Pas cette année !
De toutes façons, il y a fort à parier que les quelques directions restées vacantes après ce premier mouvement seront très convoitées pour le second mouvement, étant donné les "formidables" avancées obtenus pour cette fonction !