Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Quelle heure ?

 

Recherche

Soutiens

Le statut de directeur d'école dans les projets présidentiels de 2012

 

Certains candidats ou partis évoquent le statut de l'école et de son directeur.

Qu'en disent-ils ?

 

Marine Le Pen
UMP
UMP & PS

Philippe Poutou 

 

La synthèse et les résultats de la consultation IFOP - GDID sont disponibles sur le site de l'Ifop à l'adresse suivante (cliquer sur le panneau ci-dessous) :

 

 

  Inscrivez-vous sans tarder à la "newsletter" des "directeurs en lutte"pour recevoir les dernières infos. 

Il suffit d'entrer votre adresse mail dans le cadre de gauche.

3 mai 2006 3 03 /05 /mai /2006 22:07

 Les masques tombent. La comédie touche à sa fin. Le scénario était presque parfait. On aurait presque pu y croire...

 

En deux jours, le ministère sort de son chapeau un protocole concocté avec le SNUipp et le SE-UNSA essentiellement. On allait voir ce qu'on allait voir ! Les communiqués tombent. Les "grands" syndicats se félicitent. Ils se répandent dans les médias. Ils voient de belles "avancées". Le gouvernement est généreux : il offre 50 000 EVS aux directeurs ! Il ne s'arrête pas là. Les écoles de 4 classes auront 1/4 de décharge ! Et ce n'est pas tout, les amis... On vous aime. On avait décidé d'augmenter l'ISS de 15 %. A la demande des syndicats, et parce que c'est vous et que vous le méritez bien, on ira jusqu'à 20 % ! Et ce n'est pas tout... Vous aurez un vade-mecum et même un outil informatique... Bien entendu, il faudra redevenir sérieux et arrêter la grève administrative, les amis... Aucun problème, les co-décideurs sont sereins.

Incroyable ! Tout cela en quelques heures de discussion ! Les syndicats la tiennent leur victoire ! Ils en sont sûrs ! D'ailleurs, ils vont "consulter la profession". Ah, non ! Pas seulement les directeurs. Tout le monde. On est démocratique ou on ne l'est pas, n'est-ce pas ?

Mais voilà que les directeurs se mettent à examiner les mesures qu'on leur propose... Ils ne pourraient pas nous faire confiance, pensent ces messieurs qui ont négocié durant des heures... Bref, on s'aperçoit que le compte n'y est pas. On en est même loin !

On nous donne un EVS alors qu'on a lutté contre le CPE et ses emplois précaires... Bizarre... Les 1/4 de décharge seront assurés par des PE2 et pas toute l'année, bien sûr... Il faut quand même assurer un peu de formation continue...

L'outil informatique ? Il dépendra des moyens financiers des communes et de la volonté des élus... Le vade-mecum ? Justement, j'avais terminé mon livre de chevet et je m'ennuyais...

Heureusement, il y a les 20 % d'augmentation de l'ISS pour mettre un peu de baume au coeur... Oui, mais voilà, 20 % de presque rien, ça ne fait toujours pas grand chose... Même pas un timbre poste par jour (pour du courrier jusqu'à 20 g) !

Et se produit alors l'imprévisible ! La colère gronde. Les mails s'échangent à haut débit. Les boîtes sont saturées. Une poussée de fièvre emporte les directeurs et les fait sortir de leur mutisme résigné. "Ils délirent", doivent penser ces messieurs qui ont pourtant négocié avec abnégation, sans compter leurs heures...

Du coup, les certitudes des "puissants syndicats" se ramollissent quelque peu... Le Snudi-Fo fait savoir qu'il ne signera pas... bientôt suivi par le Sgen-Cfdt. Au SNUipp, les discussions vont bon train. Quelques sections n'apprécient pas la position de Paris et le font savoir... Ah ! ces directeurs,  empêcheurs de tourner en rond !

Au SE-Unsa, on reste droit dans ses bottes. C'est qu'on est courageux ! On va leur montrer qu'ils ne nous font pas peur, ces gueux de directeurs ! D'ailleurs, le SE a organisé une consultation. Bon, d'accord, c'est vrai... ils ont eu des problèmes de connexion Internet au moment de mettre le questionnaire en ligne... et certaines questions se sont perdues en route. Désolé, il y avait justement celle qui vous demandait si vous autorisiez le "bon syndicat" à signer le protocole... et aussi une autre : celle qui évoquait le statut... C'est promis, juré... A l'issue de la prochaine grève administative, dans 14 ans, cette question figurera dans l'enquête qui sera adressée aux directeurs.

 

Cette histoire qui ressemble à une farce n'a pas été inventée... Elle vous relate la MASCARADE telle qu'elle s'est déroulée sous nos yeux en avril - mai 2006...

                   

    C'est la "petite souris" qui nous l'a racontée...

Retour

Partager cet article

Repost 0
Published by Les directeurs en lutte - dans directeurs en lutte
commenter cet article

commentaires