Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Quelle heure ?

 

Recherche

Soutiens

Le statut de directeur d'école dans les projets présidentiels de 2012

 

Certains candidats ou partis évoquent le statut de l'école et de son directeur.

Qu'en disent-ils ?

 

Marine Le Pen
UMP
UMP & PS

Philippe Poutou 

 

La synthèse et les résultats de la consultation IFOP - GDID sont disponibles sur le site de l'Ifop à l'adresse suivante (cliquer sur le panneau ci-dessous) :

 

 

  Inscrivez-vous sans tarder à la "newsletter" des "directeurs en lutte"pour recevoir les dernières infos. 

Il suffit d'entrer votre adresse mail dans le cadre de gauche.

19 avril 2006 3 19 /04 /avril /2006 21:15

Nous clamons que ces propositions sont nettement insuffisantes. Elles ne répondent nullement à nos attentes. Elles ne sont que provocation et mépris pour la profession !

Selon le ministère lui-même, 42 % des écoles ne bénéficieront toujours d'aucune décharge après adoption du protocole. Les écoles de 5 et 6 classes perdront 6 jours de décharge soit 6 semaines dans l'année. Les décharges, assurées par des PE2, ne seront pas couvertes dans tous les départements.

L'équipement informatique dépend des collectivités territoriales. Les inégalités existeront selon que la commune est riche ou pauvre et seront liées au bon vouloir des élus.

Les Emplois Vie Scolaire seront plus précaires que les emplois jeunes. Sans formation, d'une durée de 6 mois renouvable jusqu'à 2 ans, ils ne pourront garantir le bon fonctionnement et la bonne organisation de l'école. Ils seront une charge supplémentaire pour le directeur qui devra les former et n'allègeront pas pour autant son travail.

La revalorisation indemnitaire, c'est carrément l'aumône. 15,42 € par mois ! environ 50 centimes d'euro par jour ! On se moque de nous... On imagine volontiers que les conseillers du Ministre se sont amusés en inscrivant cette mesure dans le protocole. Ils devaient être morts de rire !

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Les directeurs en lutte - dans directeurs en lutte
commenter cet article

commentaires